CryptoWall comment il s’installe et meilleures pratiques pour le prévenir

Voici comment le ransomware cryptowall procède pour s’installer.

  1. Quand un lien infecté est cliqué, un Zbot est téléchargé sur l’ordinateur et le logiciel de rançon cryptowall est installé.
  1. Le malware est ajouté au démarrage automatique du système, tout en changeant son nom à chaque démarrage. Sa fonction est de rejoindre, par le biais d’internet, une communication avec un serveur dédié à ce sujet.
  1. Après avoir établi la communication avec succès le serveur envoie une clef d’encryptions publique pour encrypter les fichiers. De plus il importe une adresse Bitcoin correspondante qui permettra d’accepter le paiement.
  1. Utilisant cette clef le malware cherchera à modifier plus ou moins 70 différentes sortes de fichier sur votre système. Il faudra alors obligatoirement la clef d’encryptions pour ouvrir les fichiers. Celle-ci est situé sur le serveur et non sur votre poste. Voilà pourquoi il ne sera pas possible de détecter l’encryptions utilisé.
  1. Lorsque les fichiers sont encryptés par cryptowall, il vous sera présenté un écran (pour voir le visuel, consultez notre autre article à ce sujet)avec les instructions pour arriver à récupérer vos données et le compte à rebours commence. Si vous payé la rançon vous recevrez peut-être la clef d’encryptions permettant de renverser la situation et de récupérer vos données. Au moment d’écrire cet article je ne connais aucun individu qui est parvenu à récupérer ses données même après avoir payé le montant exigé, qui est la plupart du temps autour de 500.00$ et augmente d’heure en heure.

Les meilleures pratiques pour prévenir cette infection sont :

  1. Gardez votre système d’opération à jour.
  2. Sachez comment vos applications se mettent à jour. Certaines applications auront un pop up message à l’écran, d’autres vous aviseront par courriel, ou vous serez notifié pour certains seulement lorsque vous ouvrez le programme. Si vous obtenez un avis inhabituel, contactez la compagnie et informez vous.
  3. Si vous recevez un courriel dans ce but, et que vous n’êtes pas sur. Contactez le fabriquant en passant par son site web. Ne cliquez jamais sur ces liens contenus dans le courriel ou n’appelez surtout pas le numéro proposé dans le même courriel.
  4. Utilisez des programmes recommandés pour votre protection et les maintenir à jour.
  5. Ne cliquez pas sur les annonces pour des produits ou compagnies que vous ne connaissez pas. Si une de ces annonces est très attirante, abstenez vous, visitez directement le site web du supposé concepteur pour vérifier.
  6. Ne téléchargez des navigateurs web ou plug-in ou extensions que du site web du concepteur et non pas de site de téléchargement général. Même s’il y a mention que le téléchargement est gratuit…. justement rien n’est gratuit.
  7. Prenez ce que l’on appelle des snapshot de votre disque dur à tous les mois. Ceci conservera les données, les programmes, le Windows, autrement dit tout ce qui est présent. Enregistrez ces images système à l’extérieur de votre ordinateur sur un disque externe qu’il ne faudra pas laisser connecté à votre appareil, pour ne pas qu’il soit détecté et aussi encrypté.
  8. Effectuer une sauvegarde qui ne sera pas emmagasiné sur votre réseau, comme une sauvegarde en ligne d’Infortmic ou les données ne peuvent êtres accédé par ce ransomware.
  9. Vigilance est la clef de la sécurité. Votre responsabilité, comme usager, est de savoir ce qui arrive à votre ordinateur. Vous n’avez pas besoin d’être un expert en sécurité informatique, mais vous devez pratiquer ce que l’on appelle des clics responsables. En demeurant éduqué et alerte vous réduirez de beaucoup vos chances d’êtres infectés non seulement par cryptowall mais aussi par une multitudes de virus.

, , , ,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire